previous arrow
next arrow
Slider

Le niveau d’humidité dans les caves à vin doit être maintenu constant pendant toute la période de conservation en foudres ou tonneaux.

Au fil des saisons, on observe d’importantes fluctuations thermiques et hygrométriques.
Nous pouvons connaître une saison d’été chaude et humide, un été chaud et sec, le froid et les hivers secs, etc.

Un faible taux d’humidité a des conséquences directes sur la production de vin :

  • l’alcool des tonneaux s’évapore, ce qui change le goût du vin et la quantité
  • les tonneaux seront donc remplis périodiquement, au détriment de la qualité du vin
  • le manque d’humidité ambiante peut compromettre la structure et l’efficacité des tonneaux
  • le niveau d’humidité optimal doit être maintenu dans l’intervalle de 65% à 85%. En dessous de 65%, l’évaporation de l’alcool peut se produire, et au-delà de 85% le bois des barriques peut développer des champignons et moisissures.

Un contrôle de l’hygrométrie par brumisation est donc nécessaire dans les caves vinicoles, celliers ou chais, pour cela nous concevons un système automatique présentant une centrale de contrôle d’humidité régulant la brumisation haute pression pour les caves à vins, des micro-gouttelettes sont pulvérisées afin d’augmenter l’hygrométrie dans les caves de stockage de vins sans pour autant mouiller, ainsi le taux d’humidité est stable et l’alcool des fûts ne s’évapore pas. (tant pis pour “La Part des Anges” 😉 )